Le culte des morts

Publié le par Plum

Toussaint et la Fête des morts sont passés, mais savez-vous qu'au XIème siècle, tout comme aujourd'hui, on allait fleurir les tombes? Le cimetière se trouvait autour de l'église, et se nommait "l’aistre".

Après la mort de sa petite soeur Emma, Mary va sur la tombe de sa mère et de sa soeur. C'est le 2 novembre 1068:  "De l’au-delà, les morts continuent de nous aimer. Leur âme leur survit et nous accompagne tout au long de notre vie. En ce dimanche, jour des défunts, nous sommes allés, père, Graig et moi, rendre hommage à mère et à Emma qui reposent dans l’aistre qui entoure l’église. Elles ont vu, j’en suis certaine, mon amour tout neuf, et père qui recommence à sourire de me voir heureuse.

Dans la forêt rouge et dorée, nous avions cueilli fougères d’amour et bruyères encore fleuries,et nous les avons plantées en terre. Nous y avons aussi enfoui griffes de muguet qui leur feront, au mois de mai, clochettes parfumées. Les mauves semées au printemps, portent encore quelques fleurs. En silence je m’adresse à mère, l’amour de Graig m’a sauvée du noir chagrin où je me perdais après la mort de ma douce sœur. Mère, toi qui, avec tendresse, m’appris la broderie, regarde comme chaque jour nous mêlons avec amour le fil de nos vies… Puis tous trois, nous entrons dans l'église, pour y faire prière recueillie devant l'autel. dans le secret des coeurs, seul Dieu pénètre.

 

 

 

Commenter cet article