BRODERIES et DENTELLES au (x) fil (s) des vacances

Publié le par Marie France Le Clainche

Au mois de juillet, je m'étais préparé un délicieux programme broderies et dentelles.

Dans le pays de Caux est organisé chaque année le "Festival de l'aiguille et du lin", belle occasion d'approcher tout ce qui peut être mis en œuvre à partir de cette plante magique. Dans différents villages sont présentées les étapes successives du travail du lin: de la culture au tissage, en passant par le rouissage, le teillage, le filage... Mais ce qui me passionne par dessus tout est le résultat final: tissus et broderies. Il y avait de quoi voir: un gymnase entier, où se pressaient les passionnées devant des stands à faire fondre les cartes de crédits les plus solides! Certes, j'ai vu beaucoup de points de croix et de patchworks qui ne sont pas encore à mon programme d'activités, mais j'ai aussi fait la connaissance "Des artisans de la paix" qui perpétuent la technique du point de Bayeux. Ces dames avaient presque toutes lu notre roman, et les échanges ont été très chaleureux.

Il y avait également à Bourg Dun une délicieuse exposition sur... les culottes!

Il en était de toutes sortes: brodées, volantées, incrustées de dentelles, précieuses ou rustiques, longues, courtes, fendues ou non à bretelles ou sans....bref, adaptées à toutes les activités de ces dames. Sur de grands panneaux on pouvait lire des extraits d'un livre du 19e siècle dont l'auteur avait fait une étude circonstanciée de cette nouveauté.

Fallait-il en mettre ou pas, quels étaient les risques encourus?

Le problème était d’importance. Depuis des années, j'achète ces merveilles dans les brocantes, et je les transforme en charmants rideaux (de même que les aubes de curé qui subissent le même sort.... et cohabitent très bien avec les demoiselles précédentes!). Je laisse le mot de la fin à la personne (homme ou femme?) qui a laissé un commentaire sur le livre d'or : "Moi, je préfère les strings!" www.festivaldulin.org

La deuxième étape de mon périple normand a été "La rencontre internationale Dentelles et Broderies" au château de Creully (entre Caen et Bayeux) .Pour l'histoire, il est à noter que ce château médiéval a été construit par un descendant de Rollon, ancêtre viking de Guillaume, puis propriété de Hamon le Dentu, opposant de Guillaume, et battu par ce dernier à la célèbre bataille de Val des Dunes. Loin des combats anciens, les voûtes abritaient des merveilles, et nos pacifiques dentellières ne maniaient que des fuseaux.

Ainsi, Chantal Hervieux, vice-présidente de l'Asso DBCC, concentrée sur son art:

Je suis aussi collectionneuse de ces beautés arachnéennes, et j'admire le talent de ces fées qui croisent les fils à une vitesse étourdissante. Il y avait plus de dentellières que de brodeuses, cependant, des artistes de pays de l'est exposaient de riches broderies colorées. J'ai aussi rencontré Daniel Ravignac, avec qui j'étais déjà en correspondance, et qui travaille lui aussi au point de Bayeux. Il a reproduit plusieurs parties de La Tapisserie, mais également des scènes de la vie quotidienne, et me semble-t-il des paysages. Il travaille la laine, comme l'original, moi, j'ai choisi le coton. Ce festival a lieu tous les deux ans . http://blondecaen.chez-alice.fr

Troisième arrêt au château de Pirou, dans la Manche, sur la côte sud ouest. Ce monument, médiéval lui aussi, ayant appartenu au seigneur de Pirou qui suivi Guillaume à Hastings et en fut largement récompensé, abrite une curiosité qui nous concerne. 

Une brodeuse virtuose, Thérèse Ozenne après avoir reproduit plusieurs scènes de la Telle pour en maitriser le style et le point, a entrepris une autre Tapisserie. Pendant 18ans, à raison de 3 h de travail par jour, elle a réalisé une autre Tapisserie, de 58m de long, qui relate la période précédant la conquête de l'Angleterre, celle de la conquête de la Sicile par les Normands. 

Cette tapisserie mériterait d'être mieux connue, elle n'est pas terminée, bien que la patiente brodeuse soit toujours vivante. L'abbé Le Légard à l'initiative du projet, et dessinateur de l'Œuvre, est décédé, je ne sais si c'est là la raison. Si le cœur vous dit de prendre la relève... La Tapisserie est exposée jusqu'en septembre, ne la manquez pas, le château est lui aussi très intéressant. http://www.chateau-pirou.org/html/tapisserie.php

Pendant mes vacances en Bretagne, je suis allée faire une séance de dédicaces au château de Suscinio, magnifique et imposante bâtisse qui vient d'être entièrement restaurée. Une exposition de qualité s'y trouve en ce moment; "Tapisseries du Grand Ouest" datant des 17 et 18e siècles. Les pavements médiévaux d'une rare qualité, et en grand nombre ont été mis au jour et mis en valeur dans la grande salle du château.

Si vous passez dans le Morbihan, ne manquez pas "L’art dans les chapelles" qui se déroule dans la vallée du Blavet, autour de Pontivy.

Le principe est d’ouvrir au public, pendant l’été, ces minuscules, ou parfois très imposantes chapelles, fermées tout le reste de l’année, pour les préserver du vandalisme. Elles servent de cadre à des expositions d’art plastique temporaires : sculptures, peintures, installations variées, et souvent étonnantes.

Ces chapelles, parfois perdues au milieu de nulle part, témoignent de la ferveur, et de l’énergie déployée par nos ancêtres du Moyen-Âge : bâtir, encore et toujours, des talus, des chapelles, des calvaires…

Je clos là mes propositions de visites, pour les passionnées de Moyen-âge et de broderies : bonne fin de vacances à tous et bonne rentrée à ceux qui ont repris leur travail.

Publié dans BRODERIE

Commenter cet article

fanchon68 08/09/2007 18:14

Encore une fois un billet très très intéressant... comme c'est agréable de vous lire et d'apprendre autant... Je vous remercie et vais aller voir les adresses que vous nous donnez.A bientôt !  Fanchon

marie le clainche 23/08/2007 12:32

Du 1er octobre au 15 juin, le tapisserie du château de Pirou"hiberne", enfermée dans un coffre à l'abbaye de la Lucerne . Il est possible que les 8 derniers mêtres, qui sont exposés dans une vitrine,y restent tout l'hiver, mais la décision n'est pas encore prise . Il faut donc faire vite , ou attendre le printemps prochain . Marie

ferla serge 22/08/2007 18:18

Ton texte me donne trés envie d'aller visiter le chateau du Pirou et sa tapisserie. Malheureusement le 30 septembre est une échéance bien courte. Sais tu ou peux tu savoir où la voir après le 30 septembre. Serge

Carolane Vinci 22/08/2007 08:57

Superbe, extravagante, mais passionnante, cette idée mise en oeuvre avec patience, de broder une chronique sur le modèle de lma Tapisserie de bayeux. Qui se lancera dans la broderie relatant la conquête de Sarko sur la Gaule?
Votre article donne envie de voyager, d\\\'ouvrir les yeux et de raconter... encore et encore. merci!
carolane